L'INTELLAGAMA LESUEURII

Logo final.jpg

Ce lézard australien appartient à la famille des agamidae et mesure généralement une soixantaine de centimètre pour les femelles et entre 70 et 90 cm pour les mâles. Son poids est compris entre 800 g et 1kg. Intellagama Lesueurii est un agame massif qui possède de longs membres munis de doigts terminés par de puissantes griffes. Il possède également une longue queue aplatie latéralement qui prend 2/3 de la longueur totale de son corps et une tête triangulaire épaisse. Il possède une longue crête épineuse qui part de la tête et va jusqu’à la queue en se rétrécissant. On reconnaît le mâle de la femelle par sa tête plus imposante et sa plus grand corpulence. A l’âge adulte, le mâle est plus foncé que la femelle. Leurs écailles sont grises ou olivâtres, avec des bandes grise foncée à noires plus ou moins marquées selon l’individu. Sa gorge peut arborer des colorations jaunes, rouges ou bleues selon la sous-espèce. Les juvéniles possèdent eux une robe plus uniforme, généralement grise.

En captivité cette espèce vit environ une dizaine d’année et elle n’est soumise à aucune déclaration d’identification étant donné qu’elle n’est pas inscrite en annexe du CITES.

Provenance et milieu de vie :

Cet agame vit dans l’Est de l’Australie dans les régions subtropicales, tempérées et fraîches. Il est plutôt arboricole cependant, dans son biotope, on le retrouvera généralement dans les zones très broussailleuses et rocailleuses qui sont des zones qui lui permettront de pouvoir se cacher plus facilement en cas de danger. Ce lézard est également aquatique il vivra donc prêt des cours d’eau ou des rivières. Malgré que cette espèce soit assez timide il n’est pas rare d’en trouver aux abords de Sydney sur les zones dédiés aux pique-nique pour y trouver de la nourriture.

Particularité :

Cette espèce est assez impressionnante car elle est capable, contrairement à d’autres agames australiens, de survivre à de très basses températures. Lors de la période hivernale ces dernières peuvent descendre en dessous de 0°C ; pour survivre intellagama lesueurii va creuser un tunnel et va s’enterrer. Il va donc se maintenir à des températures au-dessus de 0°C ce qui lui permettra de survivre.

Une autre de ces grandes capacités est qu’étant aquatique il est non seulement capable de nager en ondulant comme un crocodile mais il est aussi capable de rester immergé sous l’eau pendant 2 heures consécutives. C’est d’ailleurs ses grandes compétences aquatiques qui lui ont valu son surnom de dragon d’eau australien.

Maintenance :

Il est possible, comme beaucoup d’espèces de reptiles, de maintenir ce lézard chez nous en captivité. Il suffit simplement de respecter certains paramètres. Dans un premier temps vous devrez vous munir d’un terrarium assez grand. Les dimensions minimales pour un individu sont de 100/100/150 cm. Le terrarium devra être équipé de manière tropicale et devra également être muni de plusieurs aérations afin d’éviter qu’il n’y fasse trop chaud. Le point chaud sera compris entre 32°C et 35°C et le point froid aux alentours de 26°C à 28°C le jour et pour la nuit le point chaud sera d’environ 25°C et le point froid autour d’une vingtaine de degré Celsius. Un éclairage UVB 10.0 sera également indispensable. En ce qui concerne l’aménagement intérieur du terrarium il faudra y installer beaucoup de branchage afin que le dragon d’eau puisse grimper. L’élément indispensable sera un grand bassin d’eau afin qu’il puisse y nager ou s’y immerger. Au niveau du substrat il pourra être de type tropicale comme de la fibre de coco, de l’éclat de coco, du reptisoil ou du terrabasis. Il pourra être intéressant de rajouter des plantes (vraies ou artificielles) afin d’apporter de la décoration en plus.

Pour terminer au niveau de l’alimentation, en captivité, ce lézard mangera principalement des insectes comme les grillons, les criquets, les blattes ou les vers mais il se nourrira aussi de végétaux comme les figues, les bananes, les pêches, les baies, du choux, de l’endive etc. Occasionnellement on pourra leur apporter un souriceau ou un petit poisson. Attention en ce qui concerne le poisson cela doit vraiment être occasionnel étant donné que c’est une nourriture trop riche en phosphore.

On fera très attention à l’obésité chez cette espèce car or période de reproduction elle ne bouge pas beaucoup et reste perché sur sa branche ou alors immergé dans l’eau.

 

Sources :

-https://www.bebesaurus.com/blog/fiche-d-elevage-intellagama-lesueurii-dragon-d-eau-australien-n38

-https://www.monde-animal.fr/fiches-animaux/intellagama-lesueurii/

-https://www.reptilis.com/autres-agames/1802-physignathus-coccincinus.html

-Connaissances acquises lors de notre formation au Reptilarium du Larzac